Autres documents techniques

07 septembre 2018

Biocontrôle en phase pré-fermentaire, une solution alternative.

Un travail conséquent a été réalisé par l’IFV sur le biocontrôle en phase pré-fermentaire.  Le biocontrôle consiste à utiliser les moyens naturels et présents dans le milieu.

Le moût est constitué en grand partie de flores levuriennes peu fermentaires et productrices d’acide acétique. Ces flores peuvent occasionnées des déviations notamment lors des phases pré-fermentaires en cas d’absence de sulfitage ou d’ajout insuffisant. Pour pallier à ces possibles difficultés, l’IFV a sélectionné « une souche Metschnikowia fructicola […] qui présente l’intérêt de bien s’implanter dans le moût, même à basse température, tout en ne fermentant pas et en ne produisant pas d’acide acétique »
Ainsi le vin à venir est préservé par la souche lors de la phase pré-fermentaire jusqu’à l’arrivée de Saccharomycès pour le début de la fermentation alcoolique.

Pour plus d’informations consultez le document écrit par l’IFV ci-dessous

Contact à l'IFV : vincent.gerbaux@vignevin.com , isabelle.davanture@vignevin.com