Viticulture

17 janvier 2020

Projet DELIVRA : la qualité de pulvérisation, un paramètre à prendre en compte dans vos traitements

Projet DELIVRA : la qualité de pulvérisation, un paramètre à prendre en compte dans vos traitements

Le projet DELIVRA, Dose Effective du Laboratoire au Vignoble et pulveRisation Adaptée, sélectionné en 2017 dans l’axe de travail « Innovations technologiques au vignoble » est arrivé à son terme.

L’objectif principal de ce projet est d’évaluer et de caractériser avec précision les quantités de bouille retenues par unité de surface pour les plants conduits sous serre en comparaison avec les ceps au vignoble. Pour cela, un colorant alimentaire, la tartrazine, a été pulvérisé à l’aide de différents appareils (spray manuel, pulvérisateur électrique à dos, pulvérisateur viticole haut de gamme). Les résidus de tartrazine ont été relevés et étudiés sur feuille de vigne et baie de raisin.

Plusieurs conclusions ont été dégagées à l’issue de ce projet :

  • Le matériel de traitement influence fortement la qualité de pulvérisation, que ce soit sur la taille, l’homogénéité des gouttes de produit ou bien le taux de recouvrement de la surface traitée,
  • Les feuilles des plants conduits en serre ont une plus grande capacité de rétention que celles des ceps au vignoble. Cette observation peut être expliquée par une différence de texture des feuilles (présence de cires sur les feuilles au vignoble),
  • La couverture de traitement est bonne avec le pulvérisateur viticole haut de gamme,
  • Une vigilance accrue doit être apportée aux itinéraires de traitements avec des produits de biocontrôle : certains traitements phytosanitaires peuvent influencer la mouillabilité des organes de la vigne et ainsi modifier la rétention de certaines molécules par la suite.

Contact

À lire aussi